Youth - J.M. Coetzee

Le bonheur, se dit-il, n'enseigne rien. Le malheur, en revanche, vous endurcit pour l'avenir. Le malheur est l'école de l'âme. Des eaux du malheur on émerge sur l'autre rive, purifié, fort, prêt à faire de nouveau face aux défis d'une vie pour l'art.

Désormais, a-t-il décidé, il va se livrer en toutes choses au hasard. Les romans sont pleins de rencontres de hasard qui conduisent à l'aventure - l'aventure ou la tragédie. Il est prêt pour l'aventure, prêt pour la tragédie, prêt à tout, en fait, du moment que cela le consume et fasse de lui un autre homme.

 

Le hasard ne le gratifie pas de ses bénédictions. Mais le hasard est imprévisible, il faut laisser le temps au hasard. En vue du jour où enfin la hasard lui sourira, il ne peut qu'attendre et se tenir prêt.