Calyre

Nightwood (New Edition) - T.S. Eliot, Jeanette Winterson, Djuna Barnes

Le rire est l'argent du pauvre.

Lost Illusions - George Saintsbury, Honoré de Balzac, Ellen Marriage

L'avarice commence où la pauvreté cesse.

Memoirs of a Geisha (Random House Large Print) - Arthur Golden

- D'après-moi, madame, Hatsumomo ne lui prête pas plus d'attention qu'à une feuille qui se serait posée dans la cour.

"Rien n'est plus noir que l'avenir, sauf le passé, peut-être."

The Godfather - Peter Bart, Robert Thompson, Mario Puzo

Je lui ferai une offre qu'il ne pourra pas refuser.

"Tu peux faire ce que tu veux de ta vie." D'accord, encore faut-il savoir ce qu'on veut en faire.

Il lui répétait que dans la vie il faut toujours inciter l'ennemi à surestimer nos défauts et nos amis, nos qualités.

Le Diable au corps - Raymond Radiguet

La puissance ne se montre que si l'on en use avec injustice.

Don Quixote - Roberto González Echevarría, John Rutherford, Miguel de Cervantes Saavedra

Il vaut mieux gagner de quoi vivre en plaisant au plus grand nombre que gagner la gloire en ne plaisant qu'à quelques-uns.

Je vis en mourant, je brûle dans la glace, je tremble dans le feu, j'espère sans espoir, je reste quand je pars.

Une large et profonde rivière divisait en deux un vaste domaine. Sur cette rivière, on avait jeté un pont; au bout du pont, il y avait une potence et une salle où siégeaient en permanence quatre juges chargés d'appliquer la loi édictée par le propriétaire de la rivière, du pont et du domaine. Cette loi était ainsi conçue: "Quiconque traverse ce pont doit d'abord déclarer sous serment où il va, et pour quelle raison. S'il dit vrai, qu'on le laisse passer. S'il ment, qu'il soit pendu à cette potence, sans rémission." Bien qu'informés de cette loi rigoureuse, les gens n'en traversaient pas moins le pont; aussitôt qu'on reconnaissait qu'ils avaient dit vrai, on les laissait passer librement. Or, il s'est présenté le cas suivant: un homme, à qui on demandait de prêter serment, a juré qu'il traversait le pont pour aller se faire pendre à la potence qu'il y avait à l'autre bout, et pour rien d'autre. Les juges ont délibéré: "Si nous laissons cet homme passer librement, il aura menti sous serment, et la loi veut qu'il meure. Et si nous le pendons alors qu'il a juré qu'il passait le pont pour mourir sur la potence, puisqu'il aura dit la vérité la loi veut qu'il passe librement." [...]
Enfin Sancho se prononça:
- Il me paraît que tout ça peut se résumer en quelques mots: cet homme jure qu'il va mourir sur la potence et, s'il meurt pendu, il aura dit la vérité; donc, d'après la loi, il mérite d'être libre et de traverser le pont. Mais s'il n'est pas pendu, il aura menti, et, d'après cette même loi, il mérite qu'on le pende. [...]
- Eh bien, ce que j'en dis, c'est qu'on laisse passer la partie de cet homme qui a dit la vérité, et qu'on pende celle qui a menti.
- Mais, monsieur le gouverneur, il faudrait pour cela diviser cet homme en deux parties, la menteuse et la véridique. Et, si on le divise, il mourra forcément; et l'on n'aura pas observé le texte de la loi, à laquelle on doit expressément obéir.
- Écoutez, mon bon monsieur, ou je suis un imbécile, ou il y a autant de raisons de faire mourir cet homme-là que de le laisser vivre; parce que si la vérité le sauve, le mensonge le condamne. Puisqu'il en est ainsi, vous devriez dire à ces messieurs qui vous envoient que les raisons de condamner et d'absoudre, mises dans la balance, pèsent le même poids, et qu'ils doivent donc le laisser passer librement, car il vaut toujours mieux faire le bien que le mal.

The Woman in White - Wilkie Collins

La soirée s'écoula sans qu'elle s'adressât un mot ni un regard. Elle demeura assise au piano, et moi à la table de jeu. Elle ne cessa pas un moment de jouer, comme si en jouant elle se fuyait elle-même.

Ainsi le fantôme habillé de blanc qui a hanté ces pages comme il a hanté ma vie est-il retourné aux ténèbres. Comme une ombre il m'était apparu dans la solitude de la nuit, comme une ombre il s'est évanoui dans la solitude de la mort.

Les rêveries du promeneur solitaire - Jean-Jacques Rousseau

La jeunesse est le temps d'étudier la sagesse; la vieillesse est le temps de la pratiquer.
L'expérience instruit toujours, je l'avoue; mais elle ne profite que pour l'espace qu'on a devant soi. Est-il temps au moment qu'il faut mourir d'apprendre comment on aurait dû vivre?

La Religieuse - Denis Diderot

Mais le passé m'apprend ce que l'avenir me prépare.

Lady Chatterley's Lover - D. H. Lawrence

- Quand un homme est stupide, on dit qu'il n'a pas de cervelle; quand il est mesquin, qu'il n'a pas de cœur; quand il est trouillard, qu'il n'a pas d'estomac. Et quand il est incapable du moindre sursaut de virilité, on dit qu'il n'a pas de couilles.

We - Yevgeny Zamyatin, Евгений Замятин, Clarence Brown

Les deux habitants du paradis se virent proposer le choix: le bonheur sans liberté ou la liberté sans bonheur, pas d'autre solution.

L'écologie en bas de chez moi: récit - Iegor Gran

Quand on sait qu'il est difficile de prévoir la météo à dix jours, alors venir nous raconter ce qui va se passer dans un siècle!

Premier alpiniste, les pieds dans une flaque: "Alors il est où ce glacier en voie de disparition?" Deuxième alpiniste: "Trop tard, vous venez de marcher dessus.

The High Window - Raymond Chandler

Puis je fais le tour du bureau et j'ouvre le tiroir qu'elle a refermé. Ça ne me regarde pas. Je suis curieux, voilà tout. Qu'elle garde là un petit Colt automatique, ça ne me regarde pas non plus. Je repousse le tiroir et je me rassois.

- Vous ne m'aimez pas énormément, hein?
La main sur le bouton, je me retourne et je lui fais, avec un sourire:
- Vous en connaissez des gens qui vous aiment?

- Ne me demandez pas ce que je ne sais pas, je ne peux pas vous répondre. Et ne me demandez pas ce que je sais parce que je ne vous répondrai pas.

- Je lui ai dit que Mme Morny était là, avec vous. J'ai peut-être mal fait?
- Vous auriez pu vous mêler de ce qui vous regarde!
- C'est quand même marrant que ça m'soit pas venu à l'idée!

Il est couché sur le sol, tassé sur lui-même. Très seul. Très mort.

Robinson Crusoe - Virginia Woolf, Daniel Defoe, Gerald McCann

La foudre m'épouvanta moins que cette pensée, qui traversa mon esprit avec la rapidité même de l'éclair.

Aujourd'hui nous aimons ce que demain nous haïrons; aujourd'hui nous recherchons ce que nous fuirons demain; aujourd'hui nous désirons ce qui demain nous fera peur, je dirai même trembler à la seule appréhension!

Raffermi par la croyance que ce n'était rien que le vestige de l'un de mes propres pieds - je pouvais donc dire avec vérité que j'avais eu peur de mon ombre.

Quoiqu'il marche au milieu de mille dangers dont le spectacle, s'ils se découvraient à lui, troublerait son âme et terrasserait son courage, il garde son calme et sa sérénité, parce que l'issue des choses est cachée à ses regards, parce qu'il ne sait rien des dangers qui l'environnent.

Amélia - Henry Fielding

La plus noire encre du destin était pour moi,
Et quand il a écrit mon nom, il a fait un pâté.

Si ton ennemi a faim, donne-lui à manger; s'il a soif, donne-lui à boire: ne rendant point le mal pour le mal, ni injure pour injure, mais, au contraire, bénissant...